ÉNERGIE

Tant que les systèmes embarqués étaient isolés, ne travaillant qu’avec des boucles d’asservissements capteurs - actionneurs locales, leurs performances étaient focalisées sur la dimension « temps réel » et ne dépendaient que des capacités de traitement offertes par l’électronique et les logiciels embarquées. Certains systèmes devaient cependant échanger avec l’environnement extérieur et mettaient en œuvre des réseaux Telecom robustes et spécifiques (cas des réseaux GSM-R en signalisation ferroviaire par exemple…).

Send this to a friend