GROUPES DE TRAVAIL

NSL Normes pour la Sûreté de fonctionnement Logiciel et système

Objectif

Les membres du groupe NSL, experts industriels des normes de sûreté applicables aux systèmes embarqués critiques et à leur logiciel dans différents domaines d’application, se sont donné pour tâche de décloisonner leur réflexion autour de ces normes, et d’identifier et comprendre la justification de leurs similitudes et différences, avec pour principaux objectifs :

  • D’améliorer la compréhension de ces normes et leur mise en œuvre dans la pratique industrielle, notamment dans des contextes relevant de plusieurs domaines d’application avec des normes différentes,
  • De contribuer, lorsque c’est possible et justifié, à la convergence des normes ainsi qu’à leur amélioration.

 

Contexte

Les motivations sous-jacentes à la constitution du groupe se situent dans un contexte où l’élaboration des normes de sûreté se fait encore trop souvent en « silo », domaine par domaine, avec trop peu de contacts et d’échanges. Outre la diminution d’efficacité du processus d’élaboration des normes qui en résulte, cela conduit à des particularités et différences qui accroissent les difficultés de mise en œuvre des normes, en particulier pour des systèmes ou outils relevant de plusieurs domaines d’application.

Plan de travail du GT et livrables

Depuis sa création en 2008 (initialement sous l’égide du CG2E, Club des Grandes Entreprises de l’Embarqué), le groupe NSL se réunit tous les deux mois pour des séances d’une à deux journées de travail, auxquelles s’ajoutent l’organisation d’événements tels qu’une réunion d’échange multi-projets Européens sur les systèmes critiques en 2012, un workshop “formal methods and tests” associé à Safecomp-2013, une table ronde “Foundations of trust in safety critical software” à ERTS-2016, et des échanges avec d’autres groupes de travail (tels que le groupe sûreté de fonctionnement du GIFAS ou le groupe sûreté de fonctionnement Occitanie).

Outre des documents de travail préparés en support aux contributions de ses membres dans les organisations de normalisation, dans leur entreprise ou dans d’autres groupes de travail, ainsi que des présentations régulières (notamment aux Assises de l’Embarqué) ou sur invitation (workshop CARS 2013, Ecole d’Eté 2014 Chaire Airbus sur les systèmes critiques, Ecole d’Eté Temps-Réel ETR-2017), le groupe NSL a choisi de concrétiser les résultats de ses travaux par des présentations et publications dans des revues et conférences scientifiques nationales et internationales (soumises à sélection par revue de pairs) afin d’élargir la diffusion et les échanges au sein de la communauté des systèmes critiques. La liste actuelle des publications du groupe comprend :

Normes auxquelles le groupe contribue ou a contribué :

  • AIEA SSG-39 (nucléaire, sûreté, système)
  • ARP 4754B et ARP 4761A (aéronautique, sûreté, système)
  • DO-178C et DO-33x (aéronautique, sûreté, logiciel)
  • ECSS-Q-ST-30C rev.1, 40… (spatial, sûreté, système, logiciel)
  • IEC 61508 Edition 3 (functional safety)
  • IEC 61508-3-2 (méthodes formelles)
  • IEC 61511 Edition 2 et 3 (procédés continus, sûreté, système, logiciel)
  • IEC 61513 (nucléaire, sûreté, système)
  • IEC 62443 (cybersécurité)
  • IEC 63187 (Défense, sûreté, système)
  • IEC Guide 51 (safety) et Guide 120 (cybersécurité)
  • ISO-SAE 21434 (automobile, cybersécurité)
  • ISO 21448 (SOTIF (Safety Of The Intended Function))
  • ISO 26262 Edition 1 et 2 (automobile, sûreté, système, logiciel)

Autres normes de référence pour les travaux du groupe :

  • CENELEC 50126 (système), 50128 (logiciel), 50129 (gestion de la sûreté), 50155 (matériel roulant) (ferroviaire)
  • IEC 60880, IEC 62138 (nucléaire, logiciel)
  • IEC 62061 (machines)

 

Actualités

  • Travaux en cours 

o   Réflexions sur la position du logiciel vis-à-vis de l’évaluation quantitative (probabiliste) de fiabilité, ainsi que sur la notion de capacité systématique.

o   Lancement et coordination du comité de la norme IEC63187 (ingénierie des systèmes critiques pour les applications de défense)

o   Contribution à la refonte de la certification système, logiciel, matériel en aéronautique (groupe FAA OPWG « Streamlining Development Assurance »)

o   Aspects safety/security de l’industrie 4.0

  • Agenda:

o   16-18 Octobre 2018 : Participation à Lambda-Mu 2018, présentation d’une publication sur la capacité systématique.

o   Prochaines Assises de l’Embarqué consacrées aux Cyber Physical Systems (CPS) – 19 décembre 2018, Bercy Sur inscription – Participation gratuite

Membres

AdaCore, Airbus Defence and Space, ANSYS – Esterel technologies,  CERTIFER, Dassault Aviation, IRSN, Renault; Safran  Electronics and Defense, Thales,

Send this to a friend