GROUPES DE TRAVAIL

Vi-PE, Plateformes électroniques virtuelles

Objectif

Le Groupe de travail « Virtualisation des Plateformes Electroniques » (Vi-PE) rassemble divers acteurs de l’industrie automobile, spatiale, aéronautique et défense, de la recherche, du logiciel, des microprocesseurs… Son objectif est d’encourager l’utilisation des plateformes virtuelles dans l’embarqué critique. Pour l’heure le développement de ces plateformes patine. Les fournisseurs de plateforme sont en nombre limité, l’interopérabilité n’est pas au rendez-vous.

Les membres du GT ViPE ont ainsi la volonté commune de construire une alliance industrielle pour proposer une offre technologique et un modèle économique qui permettent la diffusion de l’utilisation des modèles virtuels dans le monde des systémiers et les intégrateurs de systèmes. Cette initiative vise à permettre plus d’activités de R&D utilisant des plateformes virtuelles et construire une offre concurrente adaptée à l’industrie de l’embarqué.

 

Résultats attendus

  • – Élargir l’accessibilité aux plateformes virtuelles
  • – Augmenter la disponibilité des plateformes virtuelles
  • – Améliorer l’interopérabilité des outils et des environnements de simulation
  • – Augmenter la qualification des ingénieurs pour le prototypage virtuel

Contexte 

Les premières réunions du GT Vi-PE ont permis d’identifier un certain nombre de verrous expliquant le faible recours à ces plateformes virtuelles. Les verrous techniques, juridiques, économiques et même psychologiques au développement de ces plateformes sont nombreux. Les principaux verrous identifiés sont les suivants :

Une offre non adaptée aux besoins industriels (Ciblent l’industrie des semi-conducteurs et de l’électronique grand public/ Catalogue et fournisseurs de plates-formes virtuelles très limités/ Bibliothèques de modèles de composants réutilisables quasi inexistantes/ Interopérabilité limitée des environnements de simulation et des modèles/ Modèles de coût/licences inadaptés.

Un retour sur investissement délicat (Durée et coût de développement des plates-formes virtuelles élevés/ Le développement de plates-formes virtuelles n’est pas dans le périmètre des métiers des industriels/main d’œuvre qualifiée en nombre insuffisant.

Plan de travail du GT et livrables

Le GT 7, Vi-PE a été créé dans le courant de l’année 2007 (7 juin 2017). Les réunions se sont succédé entre juillet et septembre 2017 avec des industriels pour
– collecter les besoins et problèmes de mise en œuvre des plateformes virtuelles dans un contexte industriel.
– faire le point sur les savoir-faire autour des plateformes virtuelles en vue de réaliser un état des lieux sur l’offre technologique et sa compatibilité (ou pas) avec les attentes industriels.

Ces réflexions ont fait l’objet d’une présentation lors des Assises de l’Embarqué 2017 et de discussions à l’occasion d’une table ronde au salon MtoM. en mars 2018.

Actualités du groupe

Le 25 septembre 2017 une réunion de kickoff a permis le démarrage effectif des travaux et la mise sur pied d’un programme de rencontres qui ont permis tout d’abord de formaliser les besoins industriels concernant les PVs, d’étudier le modèle économique de ces plateformes et enfin, de poser les jalons pour la création d’un consortium industriel de prototypage virtuel sur la base du modèle économique identifié.
La création de ce consortium est en cours. Son démarrage est planifié dans le courant du premier semestre 2019.

Prochaines Assises de l’Embarqué consacrées aux Cyber Physical Systems (CPS) – 19 décembre 2018, Bercy
Sur inscription – Participation gratuite

Liste des membres

List CEA Tech, Safran, Airbus helicoptères,Renault, IRT Saint-Exupery, Altair, ARM, Schneider electric, Space codesign, Thales, Continetal, Magillem, Greensocs, Tima, ANTField

Send this to a friend