L’association des représentants Français des logiciels et des systèmes embarqués.

ÉNERGIE

Jusqu’à présent, l’efficience énergétique des équipements numériques progressait sans interruption. Le nombre de traitements par joule doublait ainsi tous les deux ans [loi de Koomey]. Pourtant, la consommation électrique annuelle du numérique va presque tripler entre 2010 et 2025 passant d’environ 700 TWh à 1900 TWh. Cela signifie que les gains d’efficience énergétique sur la phase d’utilisation, qui se tassent depuis quelques années, ne compensent plus la hausse continue de la taille des écrans (effet rebond).

Le numérique va consommer 3 fois plus d’énergie à la fois parce que le nombre d’équipements augmente, mais aussi parce que certains équipements consomment de plus en plus d’énergie. C’est notamment le cas des écrans d’ordinateurs et des télévisions dont la diagonale va doubler entre 2010 et 2025.

Send this to a friend