Produits

ÉNERGIE

Tant que les systèmes embarqués étaient isolés, ne travaillant qu’avec des boucles d’asservissements capteurs - actionneurs locales, leurs performances étaient focalisées sur la dimension « temps réel » et ne dépendaient que des capacités de traitement offertes par l’électronique et les logiciels embarquées. Certains systèmes devaient cependant échanger avec l’environnement extérieur et mettaient en œuvre des réseaux Telecom robustes et spécifiques (cas des réseaux GSM-R en signalisation ferroviaire par exemple…).

Télécoms

Tant que les systèmes embarqués étaient isolés, ne travaillant qu’avec des boucles d’asservissements capteurs - actionneurs locales, leurs performances étaient focalisées sur la dimension « temps réel » et ne dépendaient que des capacités de traitement offertes par l’électronique et les logiciels embarquées. Certains systèmes devaient cependant échanger avec l’environnement extérieur et mettaient en œuvre des réseaux Telecom robustes et spécifiques (cas des réseaux GSM-R en signalisation ferroviaire par exemple…).

Médecine

Robustesse en exploitation, capacité à traiter de multiples sources d’information, prises de décisions adaptées et ultra-rapides rassemblées dans un système sûr et frugal, et bientôt capacité à apprendre seul…cette description d’un pilote automatique d’avion, d’aide à la conduite automobile ou de télé-opération d’un vaisseau spatial convient parfaitement aux robots qui commencent à faire leur preuve dans le monde agricole…

Agriculture

Robustesse en exploitation, capacité à traiter de multiples sources d’information, prises de décisions adaptées et ultra-rapides rassemblées dans un système sûr et frugal, et bientôt capacité à apprendre seul…cette description d’un pilote automatique d’avion, d’aide à la conduite automobile ou de télé-opération d’un vaisseau spatial convient parfaitement aux robots qui commencent à faire leur preuve dans le monde agricole…

Automobile

Dopée par ses ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) et les fonctions assurant de plus en plus d’autonomie, une voiture moderne utilise aujourd’hui plus de 100 millions de lignes de code informatique répartis dans plus de 150 calculateurs, soit environ 4 fois plus que dans un avion de combat de dernière génération…

Aéronautique

Tout le monde connaît le « pilote automatique », système embarqué par excellence qui permet, dans certaines phases de vol, de laisser l’avion conserver sa vitesse, son attitude, son plan de descente indépendamment des éléments extérieurs…voire les chasseurs à suivre automatiquement les reliefs à 900km/h et à 30 mètres du sol, sans que le pilote ne touche au manche…

Spatial

Comme l’automobile, le secteur spatial a été bousculé par des « new players », faisant table rase des fondamentaux en ingénierie ou en modèle d’affaire établis il y a plusieurs décades…et tirant le meilleur de technologies embarquées sûres, frugales et très performantes.

Ferroviaire

Tout comme le secteur aéronautique et plus récemment le secteur automobile, le secteur ferroviaire est un marché où depuis l’origine dominent les systèmes critiques, mais à la différence de ces derniers les enjeux reposaient moins dans le véhicule que dans les systèmes de signalisation externes qui assuraient et régulaient le trafic, notamment au sein des gares.

Send this to a friend